La fondation Flickr prépare l’avenir de la banque d’images pour 100 ans

Flickr est un hébergeur d’images sur internet. Lancé en 2004, il s’agit d’un des premiers sites à s’être lancé sur ce service, qui a atteint ses premières heures de gloire en 2011. Il s’agit aussi d’un des derniers survivants des sites fonctionnant sur ce modèle.

Le problème de ces sites est que leur modèle économique est difficile à trouver. La publicité n’est souvent pas suffisante pour payer le coût d’hébergement de millions de photos. Ainsi, les hébergeurs proposent des formules payantes par abonnement permettant de stocker plus de photos, mais les utilisateurs préfèrent toujours se tourner vers un autre service gratuit. Cette situation est devenue encore plus flagrante avec l’arrivée des réseaux sociaux qui permettent aux utilisateurs de stocker “gratuitement” leurs photos en échange de l’exploitation de leurs données personnelles.

Flickr a choisi une stratégie différente et originale. La plateforme propose effectivement un abonnement payant, mais aussi d’être une banque d’images sous licences libres.

Cela permet à l’entreprise de nouer des partenariats avec de nombreuses institutions, comme par exemple en France avec la bibliothèque de Toulouse.

La plateforme s’appuie pour cela sur l’aide des licences Creative Commons, par la fondation du même nom.

Cette stratégie présente pour l’entreprise un double avantage :

  • Être éligible à des subventions
  • Faire contribuer ses clients à un projet colossal

C’est dans la continuité de cette stratégie que Flickr annonce la création de la fondation Flickr.

L’ambition affichée est de construire une stratégie sur le très long terme et de pouvoir pérenniser cette plateforme pour qu’elle devienne immortelle. Consciente de la valeur historique des documents hébergés sur sa plateforme, Flickr peut désormais presque se considérer comme un musée du patrimoine mondial.

Entre les hébergeurs disparus pour ne pas avoir su trouver un modèle économique viable, et les réseaux sociaux qui exploitent nos données et notre vie privée, Flickr a réussi à construire un modèle utile et éthique pour ses utilisateurs, en plus de rendre un service gratuit et important à l’humanité.

C’est en ce sens un modèle de stratégie qui j’espère inspirera d’autres entreprises dans le futur.

Laisser un commentaire

WC Captcha + 39 = 42